La Fiscalité Trading En France

fiscalité trading

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur email

Avant de commencer votre lecture, notez bien que je vais parler de la fiscalité trading en France. De ce fait, dans cette vidéo je vais m’attarder sur les traders particuliers qui sont en France et résident en France.

La fiscalité trading en France pour un trader professionnel

Je ne parlerais pas dans cet article des traders professionnels car pour eux, il va falloir créer une société spéciale et l’imposition est différente.

Pour être un trader professionnel, vous devez gagner votre vie avec le trading et le trading doit être votre activité principale. Par exemple, si vous gagnez 2000 euros par mois avec votre métier actuel, vous devez gagner plus de 2000 euros avec le trading pour être aux yeux de l’état un trader professionnel.

Notez qu’en France, être un trader professionnel n’est pas avantageux car vous allez être noyé de taxes et d’impôts.

La fiscalité trading en France pour un trader particulier

Dans le trading, vous allez devoir payer 30% de taxes. Cette taxe que vous allez devoir payer s’appelle la « Flat Taxe ». Cette flat taxe est composée en deux parties. La première partie est composée de la « plus-value » à 12,8% et ensuite vous avez 17,2% de prélèvement social.

Comment déclarer ses revenus en trading

Pour déclarer ses revenus en trading (car vous devez bien évidemment les déclarer) vous allez devoir compléter deux cases. Vous allez devoir remplir la case 3VG et la case 3VH. Si vous avez des difficultés à déclarer vos revenus, pas de panique.

Au début de chaque année, si vous avez créé un compte sur une plateforme de trading Française telle que Admiral Market, IG, Xtb etc, vous allez recevoir au début de chaque année un document reprenant vos gains et vos pertes afin de vous aider à remplir cette case.

Notez que vous devez déclarer vos gains mais vous devez également déclarer vos pertes. Nous allons revoir pourquoi il est très important de déclarer ses pertes un peu plus tard dans cet article

Exemple pour déclarer ses revenus en trading

Passons maintenant à un exemple. Imaginez qu’au cours de l’année, vous avez gagné 10 000 euros en trading et vous avez perdu 2000 euros également en trading. Vous allez donc devoir déclarer vos 10 000 euros de gains, vos 2 000 euros de pertes et vous avez donc fait au total une plus-value de 8000 euros. Ce sont justement ces 8000 euros qui seront imposés.

Exemple pour déclarer ses revenus en trading si vous n’êtes pas rentable

Il y a également une autre solution, dans le cas où vous serez un trader qui n’est pas encore rentable. Vous allez tout de même devoir déclarer vos gains et vos pertes, par contre il sera très intéressant et important de déclarer vos pertes même si vous n’êtes pas rentable.

Imaginez-vous que tout au long de l’année, vous avez perdu 1000 euros au total. Je vous conseille de déclarer vos pertes car par exemple, si l’année prochaine vous gagnez 5000 euros, vous allez pouvoir déduire vos 1000 euros que vous avez perdu l’année passée et les déduire l’année où vous avez gagné 5000 euros.

Ainsi, vous n’allez pas être imposée à 5000 euros, mais à 4000 euros car vous aurez pu déduire vos pertes de la première année où vous n’étiez pas encore rentable. L’utilité de la déclaration de perte, c’est de pouvoir déduire vos pertes lorsque vous n’êtes pas encore rentable pour ainsi les déduire de vos gains lorsque vous serez rentable pour être moins imposé.  

Ne baissez pas les bras pendant que vous n’êtes pas rentable

Je me permets de faire une parenthèse pour vous dire que si vous n’êtes pas encore rentable en trading, il ne faut pas que vous baissiez les bras. Formez-vous correctement, travailler sur votre stratégie et sur votre méthode de travail et avec de la persévérance et du travail, vous ne pouvez que réussir.

Vous n’allez pas directement gagner de l’argent les premiers mois avec le trading, il faut donc être patient et travailler en compte de démonstration le temps de vous construire une bonne stratégie rentable en trading.

Évidemment, vous ne devez pas déclarer l’argent que vous faites sur un compte de démonstration. Le compte de démo se désactive tous les mois et il s’agit d’argent fictif, vous ne gagnez donc jamais réellement d’argent dans ce type de compte, vous ne devez donc pas déclarer vos gains et vos pertes qui sont fait sur un compte de démonstration.

Conclusion sur la fiscalité trading en France

En résumé, lorsque vous allez faire votre déclaration à la fin de l’année, il y aura 30% d’impôts qui vous seront imposé que l’on appelle la Flat-taxe. Bien évidemment, si vous êtes Belge, Suisse ou trader professionnel, cet article n’est pas adapté pour vous.

La fiscalité trading dépend de votre pays de résidence fiscale, de votre situation, de votre expérience en trading etc.

Notez que la plateforme n’a pas la possibilité de prélever directement cette flat taxe sur votre compte. Si vous voyez un prélèvement de votre plateforme sous le nom de Flat taxe, c’est dangereux et souvent synonyme d’arnaque. Une plateforme Française réglementée n’a pas le droit de vous prélever d’argent sous prétexte de la flat taxe.  

Si vous n’êtes pas encore rentable, vous pouvez bénéficiez gratuitement de ma formation offerte. Un pack de 5 vidéos est disponible afin de faire vos premiers pas et vos premiers gains dans le monde du trading.

- Formation Bourse Offerte -

" COMMENT GAGNER EN BOURSE SANS COMPÉTENCES"

...Et profiter des intérets cumulés pour se créer un revenu complémentaire sécurisé

Dites-moi ce qui vous a plus dans cet article

D'autres articles du même sujet

Formation offerte gagner en bourse

Envie d'apprendre COMMENT GAGNER EN BOURSE SANS COMPÉTENCES ?

…Et profiter des intérets cumulés pour se créer un revenu complémentaire sécurisé